chercher
outils
Accueil > Le territoire > Patrimoine écologique

Patrimoine écologique

Une mosaïque d’habitats naturels caractérise les 600 ha du territoire avec des forêts, des prairies, des plans d’eau … et toutes les combinaisons de lieux intermédiaires que le promeneur peut découvrir.

D’origine naturelle ou empreints d’activités humaines, ces milieux correspondent à des « habitats » pour des espèces végétales et animales qui y trouvent leur havre de paix, c'est-à-dire le gîte, le couvert et un lieu adapté à leur reproduction.

Pas moins de 500 espèces végétales ont été recensées ! On rencontre, entre autres : des saules blancs, des aulnes, des frênes, plusieurs variétés de chênes, l’iris des marais, l’utriculaire (une plante carnivore !), la renoncule aquatique, des massettes…
Difficile d'être exhaustif côté espèces animales  ! Certains sont très discrets, d’autres nocturnes ou encore migrateurs donc de passage sur le site, sans compter ceux qui restent à l’abri quand il fait trop chaud ou pas assez humide.
Pour les rencontrer, il faut de la patience, beaucoup de discrétion, souvent des jumelles ou une canne à pêche !
 

Quelques cartographies des habitats de la confluence de la Garonne et de l'Ariège

 Habitats naturels Enjeux habitats naturels et flore  Enjeux naturalistes

Des mesures de protection, de valorisation ou d'inventaire

Le territoire bénéficie de différentes mesures :

  • Dans les orientations d'aménagements environnementales du Schéma Directeur de l'Agglomération Urbaine (S.D.A.U.) comme territoire à protéger, à préserver et à valoriser,
  • En Axe Bleu - poissons migrateurs prioritaires - et Zone Verte - écosystèmes aquatiques - dans le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux du Bassin Adour-Garonne (S.D.A.G.E.). Ce secteur répond également, grâce aux fonctions qu’il assume, à deux grands objectifs du S.D.A.G.E., que sont :
    - protéger les écosystèmes aquatiques et les zones humides (mesures A1 et A9)
    - restaurer les phénomènes de régulation naturels et la dynamique fluviale (mesures A10 et A18). 
  • Au réseau Natura 2000*,présence de 2 Sites d'Intérêt Communautaire (SIC) et d'une Zone de Protection Spéciale (ZPS) 
  • En ZNIEFF (Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique)
  • En ZICO (Zones Importantes pour la Conservation des Oiseaux)
  • et il est protégé par 2 arrêtés préfectoraux de protection de biotope.
>>   La protection de ces espaces naturels garantit de façon durable l’habitat, l’alimentation et la reproduction de dizaines d’espèces rares.

Sont dites d'intérêt européen (Réseau Natura 2000), les espèces :
- en danger d'extinction,
- vulnérables si les pressions ne diminuent pas,
- rares (populations de petite taille),
- endémiques, c'est à dire caractéristiques d'une zone (par exemple le Milan noir, oiseau typique des bords de Garonne, est moins présent ailleurs en Europe).

Portail du réseau Natura 2000 : www.natura2000.fr
Inventaire national du patrimoine naturel : inpn.mnhn.fr

 

Les poissons migrateurs

Livret de présentation du territoire et de la démarche de l'association ConfluenceS Garonne-Ariège

Bilan d'activité 2013

Septembre

Oiseaux : Départ en migration de l’Aigle botté et du Faucon hobereau.

Flore : Floraison des espèces annuelles sur les bancs de graviers avec la floraison jaune vif du bidens.

 

Reptiles : Période des éclosions chez beaucoup d’espèces.

Amphibiens : période « morte ».

Fleuve : Le débit est au plus bas, les zones humides soutiennent le débit du fleuve en restituant l’eau stockée.

Toutes les saisons

Maison de l’environnement
de Midi-Pyrénées

14 rue de Tivoli
31068 Toulouse Cedex
Tél. : 05 34 31 97 91
contact@confluences-garonne-ariege.org